Conférence Relèvement 2019

Brazzaville a abrité du 7 au 10 Février 2019, un grand événement pour le corps du christ de la République du Congo, dénommé “Relèvement“.

A caractère international, cette édition a connu Ia participation des éminents serviteurs de Dieu parmi lesquels  figuraient l’apôtre Emile ITOUA POH, ‘Président visionnaire des Assemblées de Dieu du Congo. Invité par le Révérend Gustave AMBENDZE, dirigeant de Ia communauté chrétienne Armée de Victoire de Brazzaville, organisateur et hôte de ce grand événement, l’apôtre Emile ITOUA POH a été sélectionné parmi les orateurs de Ia Conférence des Serviteurs, qui s’est tenu au Palais des Congrès en matinée pendant trois jours, notamment du 7 au 9 février.

Prenant la parole au deuxième jour de la conférence, l’apôtre Emile est intervenu sur le thème : Les ouvriers de la Onzième heure, avec comme sous-thème : les conflits des générations. Dans son introduction, I’apôtre Emile a salué Ia présence des éminents serviteurs de Dieu du Congo et d’ailleurs conviés à prendre part à cet évènement, ainsi que le peuple de Dieu. Il a aussi remercié l’organisateur de cette conférence, pour cette initiative qui est devenue une référence pour Ie corps du Christ de la République du Congo. Ouvrant son intervention, l’orateur a conduit Ie peuple de Dieu à Ia lecture des versets bibliques suivants : Apocalypse 22 : 12, Matthieu 20 : 12-14 et Luc 23 : 12.  Dans l’introduction de son message, l’apôtre a d’abord rappelé à l’auditoire que Jésus reviendra avec sa rétribution pour donner à chacun ce qu’il mérite. Ainsi, chaque serviteur de Dieu devrait se le rappeler dans l’exercice de sa mission ici sur terre. Alors pourquoi y a-t-il conflits de générations dans l’église ? & Pour apporter une réponse claire à cette question, l’apôtre Emile a affirmé que le problème est que certains anciens hommes de Dieu ne veulent pas reconnaitre le ministère de Ia nouvelle génération. Et, la nouvelle génération ne s’attache qu’à l’onction en ignorant Ies anciens expérimentés qui ont plus d’expérience et doivent servir de référence. En effet, l’ancienne génération doit travailler dans l’harmonie avec Ia nouvelle génération.  Car toute ces deux générations travaillent pour le même Dieu, et pour les mêmes objectifs : gagner les âmes et hériter le paradis. D’ailleurs, l’Éternel dans sa grandeur ne sépare pas les grands et les petits, tous ceux qui travaillèrent dignement pour lui, peu importe la génération, hériteront Ie même paradis. C ‘est pourquoi, chers serviteurs de Dieu, ne méprisez pas ceux qui travaillent dans l’église.     “Car chacun à sa tâche qu’il accompli pour Dieu et ce dernier note cela. Même celui qui nettoie l’église est un serviteur de Dieu… Et quand l’heure du Paradis arrivera, ce dernier entrera au ciel au même titre que les Pasteurs et autres “. a affirmé l’apôtre Emile. D’ailleurs ce qui garantie le Paradis ce n’est pas le titre que l’on porte mais plutôt |a crainte qu’on a pour Dieu.

En conclusion, l’apôtre a signifié  que les pères doivent travailler avec les fils. Ceci  pour le même but : l’avancement de l’œuvre de Dieu. C’est par ses phrases que l’apôtre Emile ITOUA POH a bouclé son intervention sur Ie thème : Les ouvriers de la onzième heure, avec pour sous-thème : les conflits des générations.

 

Categories: Actualté,Presentation,Slider

Comments are closed