Ensemble à Djiri Manianga

Les Assemblées de Dieu du Congo du département de Brazzaville se sont réunies lors d’un culte d’ensemble le dimanche 29 Septembre 2019.
Ce culte a eu lieu à Djiri Manianga dans l’enceinte abritant le complexe scolaire des ADC “Saint Apôtre”.
Sous la modération du Pasteur Claver ANDZI, dirigeant de l’église locale des ADC du quartier Nkombo, l’avant dernier
culte d’ensemble de 2019 des ADC Brazzaville a débuté à 8h30.
A l’ouverture de la célébration, le peuple de Dieu a été conduit dans une séquence de chants d’adoration, suivi d’un moment d’intercession conduit par le modérateur. S’en est suivi des prestations scéniques des différentes chorales des églises locales des ADC de Brazzaville.Il sied de signaler ici que cet espace de prestation scénique des chorales a été initié par l’apôtre Emile,
dans le but d’encourager et d’identifier les différents talents artistiques au sein de ces chorales.
Dans la suite du programme, les chantres ont conduit le peuple de Dieu dans une séquence de louange.
Ceci afin de se préparer à écouter la parole de Dieu avec des coeurs bien disposés et remplis de joie.
le Berger Barnel TCHIBINDA, dirigeant de l’église locale des ADC du quartier texaco, a pris la parole pour prêcher le peuple de Dieu sur le thème : Les trois choses à faire pendant le temps de tumulte. Tiré des livres de Josué 2 : 1-3 ; 8-14 et 1 Corinthiens 15 : 58. Dans son introduction, l’orateur a planté le décor de son intervention en expliquant que le temps de tumulte est un temps de crise, d’incertitude et de tourment. Poursuivant son homélie, avant d’élucider les trois choses qu’il faut faire pendant le temps de tumulte, il a d’abord exhorter le peuple de Dieu en disant que dans la vie il y’a un temps pour toute chose. Il y’a un temps pour les peines et un temps pour la gloire. Alors quelles sont les trois choses qu’il faut faire pendant le temps de tumulte ?
L’orateur a répondu à cette question en ces termes :
Premièrement, face à des moments difficiles, il faut garder sa foi, être ferme et stable.Car dans la vie chrétienne il y’aura des temps de trouble ; mais cela ne déterminent pas l’échec de Dieu. Au contraire, les moments de trouble sont suivis des moments de gloire. a affirmé l’orateur.
Deuxièmement, dans le temps de tumulte, il faut être inébranlable, il faut résister face aux troubles.
Troisièmement, dans le temps de tumulte, il faut travailler encore de mieux en mieux, redoubler d’effort dans l’exécution de l’œuvre de Dieu, passer encore plus de temps dans la prière.
Car le temps de tumulte n’est qu’une transition pour te préparer à la gloire. C’est par ces propos, que le berger Barnel TCHIBINDA a terminé son propos.
Prenant la parole à son tour, l’apôtre Emile a fait une brève exhortation sur le thème développé et il a conduit le peuple de Dieu dans un moment de prière.

Categories: Actualté,Slider

Comments are closed